Histoire du village :

à venir ...

Présentation de Villacourt au sortir de la Révolution :


La période qui s'étend de la Révolution à la guerre de 1870 marque sûrement les grandes heures de Villacourt.
L'ardeur révolutionnaire aura bien du mal à se dissiper, et ce, malgré le rétablissement du culte dès 1804.
Sa population avoisinne alors les 1000 habitants et dépasse légérement celle de Bayon, chef-lieu de canton depuis 1790. C'est dire l'activité d'un village qui ne s'étendait pas au-dela des limites actuelles.
Le territoire de la commune compte alors plus de 1400 hectares dont 100 de vignes qui donnent un " vin délicat susceptible d'exportation " (Arch. Dep.), 554 de terres arables, 115 de prés et surtout 573 hectares de forêts, qui procurent de bons et réguliers revenus.
La vente de " quarts en réserve " permet la réalisation de nombreux travaux à l'école, au clocher, à l'horloge et permettra de réunir les fonds nécessaires à la construction de l'orgue.

 


Le village, vu de la route des "Grands Arbres"



Le "Haut-Clocher", vu de la route du "Moulin à Vent"

Villacourt dans sa parure d'hiver

La croix du calvaire, route de Saint Germain

Les pouvoirs temporel et spirituel, la mairie et l'église

Villacourt autour de son "Haut-clocher"